MAISON ARTEMISIA MALI

9 juillet 2019
Posted in Actualités
9 juillet 2019 Maguelone

Création de la Maison Artemisia Mali et du centre de médecine traditionnelle de Banco-Siene

image_pdf

DES PARTENARIATS À L’ORIGINE DE LA MAISON ARTEMISIA MALI

DÉCEMBRE 2018

Alors que je m’apprête à faire un voyage d’étude de terrain au Mali avec la première équipe française de Tombouctou héritage, je fais la connaissance du docteur Lucile Cornet-Vernet et je découvre l’artemisia.

Elle me parle rapidement des vertus de la plante qui guérit le paludisme et de son combat pour la propager dans tous les pays atteints par ce fléau. Elle me tend un sachet de graines, un petit sachet et elle me dit : « Voilà des graines pour le Mali, fais-y attention, il y a plusieurs hectares dans le sachet… ».

JANVIER 2019

J’arrive à Bamako, je fais la rencontre de différents partenaires potentiels pour la mise en place d’une ferme agro-écologique mais aussi pour pouvoir commencer la culture de l’artemisia.

Sur ma route je découvre un dispensaire en mauvais état avec une équipe médicale de bénévoles extrêmement motivée et présente malgré le peu de moyens et qui s’astreignent à gérer « toutes les situations » pour reprendre leurs mots.

Quand je leur parle d’artemisia, ils sont emballés pour nous suivre dans le projet et nous proposent de nous mettre à disposition les terrains du dispensaire pour nos plantations. Dans le même temps je rencontre le docteur Gamby, une femme de valeur, entomologiste de formation, qui dirige l’IER (l’institut d’études rurales) et qui met ses connaissances et celles de son équipe à notre disposition.

Le dispensaire de Banco est implanté sur une zone qui dessert 16 villages. Les chefs du village adhèrent eux aussi à notre projet.

C’est cette synergie exceptionnelle qui sera à l’origine du volet santé-artemisia de Tombouctou héritage

ÉTAPE APRÈS ÉTAPE

Février 2019

Nous laissons nos graines au docteur Gamby et à son équipe pour qu’elles soient mises en pépinières

12 mars 2019

50 pieds et 25 doses de tisanes curatives distribués par l’IER

Notre équipe malienne référente dirigée par Ibrahim Kone, avec en appui Souleymane Kone et Amadou Keita, encadre la coordination générale des différents acteurs, élabore un suivi de formations avec l’IER et déploie une sensibilisation à l’artemisia dans les 16 villages desservis par le dispensaire.

Vingt-cinq doses de tisane curative sont distribuées aux populations de façon très précise et les témoignages des malades sont récoltés après leur guérison de manière à évaluer l’efficacité du produit.

Nous plantons aussi des plantes témoin au siège social de Tombouctou héritage.

25 mai 2019

500 pieds d’artemisia au complet sur 600m2

Le dispensaire doit recevoir un certain nombre d’aménagements pour que le lot complet de 500 pieds d’Artemisia que nous souhaitons produire soit installé.

Avec l’appui de la maison Artemisia France, des soutiens privés ainsi que grâce aux deux représentations du spectacle la traversée, monté en l’honneur du projet par Karine Dufaut, nous récoltons les fonds nécessaires pour réhabiliter deux puits d’arrosage et pour créer une fontaine d’eau potable. Ces financements nous permettent aussi de clôturer les champs correctement et d’installer des ombrières.

12 juin 2019

Terrain supplémentaire de 900m2 mis à disposition par le dispensaire

Devant le succès de l’opération, le dispensaire de Banco-Siene nous annonce mettre à notre disposition 900mètres carré de terrain supplémentaire pour construire une unité de transformation de la plante à la tisane curative.

Pendant ce temps, sur place, Ibrahim Kone a créé un comité d’entretien de la plante artemisia. Ce comité rassemble l’équipe de Tombouctou héritage, le personnel du dispensaire, et les villageois.
Il a mis en œuvre des formations pour expliquer les vertus de l’artemisia et que l’équipe de Tombouctou héritage puisse délivrer ce savoir aux populations des 16 villages concernés.

L’IER a dépêché sur place certains membres de leur équipe pour encadrer La prise en charge technique de la plante, du composte à la lutte contre les insectes en utilisant d’autres plantes.

27 juin 2019

Création d’une pépinière artemisia et plantes médicinales

Le 27 juin 2019 une pépinière est créée à l’endroit du dispensaire, elle contiendra des graines Artemisia mais aussi d’autres plantes de médecine traditionnelle car le Docteur Gamby nous aide à élargir notre maison artemisia à la culture d’autres plantes médicinales de manière à en faire un véritable centre de médecine traditionnelle.

Aujourd’hui nous 50 premiers pieds sont sur le point de donner des graines pour continuer la culture d’artemisia.
Des formations massives sont prévues par l’IER pour accompagner les bonnes pratiques de culture artemisia.
Nous cherchons les financements pour construire l’unité de transformation de la plante en tisane curative.

À bientôt pour la suite et nous vous espérons nombreux et à nous aider sur ce projet !