Maison Artemisia Mali

En décembre 2018 je rencontre Lucile Cornet-Vernet, fondatrice de la Maison Artemisia France. Elle me donne un sachet contenant plusieurs hectares de graines d’artemisia que j’emporte au Mali.

Je découvre, à travers de nombreuses recherches, les propriétés de l’artemisia qui est déjà utilisée efficacement dans de nombreux pays pour guérir le paludisme.
En effet, la plante soigne à 98 %.

Le film Malaria Business dans lequel le Docteur Jérôme Munyangi décrit ses travaux de recherches vient faire concorder d’autres travaux sur le sujet. La Chine et le Vietnam ont d’ailleurs déjà éradiqués le paludisme avec l’artemisia.

En janvier 2019 durant notre voyage au Mali avec l’équipe de Tombouctou héritage, nous posons les bases d’un partenariat solide avec l’IER  (institut d’études rurales) à travers l’équipe du Docteur Gamby. Nous scellons aussi un partenariat avec le dispensaire de Banco, qui dessert 16 villages. Le paludisme au Mali continue à être une maladie très grave, voire mortelle.

En mars 2019, le dispensaire de Banco met à notre disposition plusieurs terrains pour planter un champ d’artemisia sous l’encadrement technique de l’équipe de l’IER, 50 pieds sont installés. Nous diffusons aussi 25 doses de tisane curative.

Devant le succès de l’opération, en mai 2019, notre champ Artemisia recouvre une surface de 600 m² avec un total de 500 pieds. Avec les fonds récoltés des puits sont réhabilités, une fontaine d’eau potable est créée, les clôtures et entretiens des plantes sont mis en place.

Le 12 juin 2019 un terrain supplémentaire de 900 m² nous est alloué par le dispensaire pour la construction de l’unité de transformation de la plante en tisane.

Le 27 août 2019, nous faisons la récolte de 37 de nos pieds et nous obtenons 95 kilos de plante fraîche. Il nous reste plus de 400 pieds à récolter.

Nous lançons, concomitamment, une nouvelle campagne de financement pour construire l’unité de transformation de la plante en tisane. Chaque personne qui participe à hauteur de 30 à 50 € voit son nom au pied d’un plant d’artemisia et permet la mise en valeur concrète de notre champ.

Le 27 août 2019, nous faisons la récolte de 37 de nos pieds et nous obtenons 95 kilos de plante fraîche. Il nous reste plus de 400 pieds à récolter.

Grâce à la participation financière de plusieurs donateurs via notre plateforme helloasso, la participation aux spectacles la traversée et à l’accompagnement financier de la Maison Artemisia France, nous avons pu rénover deux puits d’arrosage, clôturer notre champs et créer une fontaine d’eau potable ainsi qu’un espace lessive.

Nous avons besoin pour la suite de bâtiments techniques pour effectuer le broyage et l’ensachage dans de bonnes conditions. Nous allons mettre en place un financement participatif pour la suite du projet.