À LA RENCONTRE DE TOMBOUCTOU HÉRITAGE

15 octobre 2019
15 octobre 2019 Maguelone

Une série d'événements artistiques qui se dérouleront du 29 novembre au 21 décembre à la Maison des Étudiants de la métropole de Lyon.

A la fois héritage des valeurs de lumière de la ville de Tombouctou et projet de santé et d’agro-écologie axé sur la culture de l’artemisia au Mali, Tombouctou Héritage est une démarche de droiture et d’ouverture qui s’épanouit dans l’action concrète. C’est aussi une communauté, diversifiée et engagée, qui souhaite partager cette philosophie à l’occasion d’un événement spécial : À la rencontre de Tombouctou Héritage.

Une série d’événements artistiques qui se dérouleront du 29 novembre au 21 décembre à la Maison des Étudiants de la métropole de Lyon. Au programme, le photographe cubain Frank G. Alonso, qui a réalisé pour l’occasion une série de portraits noir et blanc des membres de l’équipe mais aussi de nombreux temps forts, avec des spectacles, des ateliers artistiques et des rencontres.

L’exposition débutera le 29 novembre de 18h à 22h avec une belle soirée d’ouverture.

L’équipe ouvrira la soirée avec une prise de parole, suivie de la projection du « Time To Be » de Maguelone Gilbert-Vidal, proposé par U-MAN.

Consacré à Maguelone fondatrice de Tombouctou Héritage, ce podcast vidéo est un témoignage dans le cadre du projet U-MAN, un média humanitaire proposé par Pierre-Alain Gourion. Cet ancien avocat aujourd’hui producteur d’émissions de radio animera par la suite un temps de partage citoyen.

Expo photo en présence du photographe Frank G. Alonzo.

L’occasion de découvrir le travail de Frank, qui alterne flou et lumière pour créer une véritable expression cinématographique de la photographie. Au-delà de la dimension esthétique de cette ligne travaillée par le noir et blanc, c’est la dimension humaine que le photographe a voulu mettre en avant pour cette exposition : les portraits des membres de Tombouctou Héritage se dévoilent dans leur simple humanité pour signifier que tout un chacun possède en lui le pouvoir de changer les choses qui l’entourent.

Le 30 novembre de 9h30 à 12h30, Karine Dufaut animera un atelier de théâtre.

Cette comédienne et metteuse en scène a conquis les compagnies et théâtres lyonnais, comme celle de la Goutte à la Croix Rousse, le collectif du Théâtre Debout ou encore la Compagnie du Vers Sot à Villeurbanne, sans parler des spectacles qu’elle a créés et mis en scène, dont deux en faveur de Tombouctou Héritage. Une professionnelle, doublée d’une personnalité vivante, qui proposera une découverte du théâtre et de ses outils pour intégrer un personnage, une situation. Amateurs et aguerris sont les bienvenus !

Une projection du film Malaria Business est prévue le même jour à 19h30.

Afin de comprendre les enjeux sanitaires et de pouvoir autour de l’artemisia, une plante qui guérit le paludisme. Ayant depuis longtemps éradiqué la maladie en Chine, elle pourrait en faire autant en Afrique aujourd’hui. Pourtant, elle est sur la sellette des laboratoires pharmaceutiques, avec laquelle ils sont directement en concurrence. Dans son documentaire, Bernard Crutzen met en évidence le travail remarquable des chercheurs du monde entier qui se battent pour la reconnaissance et la diffusion de l’artemisia dans les zones où le paludisme décime encore les populations…

Présentation du travail de la maison de l’artémisia. Disséminées dans de nombreux pays grâce à la volonté de sa fondatrice, Lucile Cornet-Vernet et de tous ceux qui l’accompagnent, les maisons de l’artemisia permettent concrètement d’éradiquer le paludisme grâce à la culture de l’artemisia mais aussi en s’appuyant sur des recherches scientifiques qu’elle soutient et favorise.

Les 3, 10 et 17 décembre de 18h30 à 20h, ateliers choral animés par l’artiste Buridane.

On ne présente plus la chanteuse Buridane à Lyon. La poésie ciselée avec laquelle elle manie le verbe comme une épée de cristal et la puissance scénique dont elle fait montre, ont touché également le public du festival Off d’Avignon et des Francofolies de La Rochelle cet été. Elle nous a fait la joie de concevoir une chanson en français et en bambara, une des langues maternelles du Mali, en l’honneur de Tombouctou Héritage : Ni ka li fa allah ma. C’est sur cette chanson, que l’on peut joliment traduire « Je te prête à Dieu », que se baseront les trois ateliers de chant, pour une restitution le 18 décembre lors de la soirée de clôture. Inscriptions ouvertes à tou·s·tes ici ci-desssous.

Attention, pour cet atelier, il est nécessaire de pouvoir être présent·e aux trois répétitions et à la prestation finale.

Le 13 décembre à 20h, représentation du spectacle Marcel et Marie.

Pierre, architecte, est sur le point de créer une nouvelle boîte “Smart Bat” avec Marcel, électricien. Lors d’un dîner, Marcel rencontre la femme de Pierre, son amour de jeunesse… 30 ans plus tôt…
Entre troubles et émotions, le spectacle Marcel et Marie aborde avec pudeur les questions de l’engagement et de la fidélité. Une pièce écrite et mise en scène par Karine Dufaut, avec Bernard Jadot, Fatah Boudia, Isabelle Loubat et Michèle Fayard.

Pour terminer en beauté ce joli mois de rencontres, la MDE vous accueille à partir de 18h pour une soirée de clôture.

19h, le spectacle La Traversée :

Une pièce écrite spécialement en faveur de Tombouctou Héritage par Jacques Chambon, sur une idée originale de Karine Dufaut. Jacques Chambon, connu pour son rôle de Merlin dans la série Kaamelott, ses nombreux rôles au théâtre et ses créations en tant qu’auteur, signe ici une pièce touchante : l’histoire de Anne, 60 ans, bénévole dans une association qui vient en aide aux gens de la rue, et Issa, 35 ans, qui a laissé les siens pour traverser la mer et rejoindre l’Europe. Tous deux vont s’apprivoiser, se reconnaitre dans leur humanité et leur exil. Et s’apercevoir que le plus déraciné des deux n’est pas forcément le dernier arrivé. Avec Brigitte Chambon-Jouffre dans le rôle de Anne, et Amadou Keita, membre de Tombouctou Héritage depuis le Mali, qui prête sa voix à Issa.

20h30, la chorale de Buridane

La chanteuse livrera son interprétation de la chanson Ni Ka li fa allah ma, écrite en faveur de Tombouctou Héritage. Chacun et chacune sera ensuite invité·e à échanger autour d’un verre. Pour celles et ceux qui ont vibré à la rencontre de Tombouctou Héritage, Thibault Musa, fidèle webmaster de l’équipe, vous accueillera au sein de son happening photographique. Cet ancien militaire, spécialiste de la communication institutionnelle et créative, propose de tirer votre portrait sur fond d’images prises au Mali. Une manière de s’insérer métaphoriquement dans le paysage de Tombouctou Héritage, ouvert à toutes les personnes qui souhaitent s’engager dans l’action. Les portraiturés seront invités à laisser leurs contacts pour faire partie d’une exposition sur le site et la page facebook du projet, et éventuellement suivre les avancées de Tombouctou Héritage !

Enfin, La Monstrueuse à Saint-Paul.

Restaurant incontournable de la ville de Lyon pour la saveur de la cuisine proposée et l’atypisme du lieu, la monstrueuse accueillera l’exposition de Frank G.Alonso dans des plus petits formats en écho de celle présentée à la maison des étudiants.

Nous vous attendons nombreux·ses pour cet événement spécial qui constitue pour nous
l’occasion de partager nos actions, notre philosophie, mais aussi d’interagir avec un large public. Au plaisir de vous y rencontrer !

Entrée gratuite et participation libre en faveur du projet Tombouctou Héritage.

L’argent récolté ira à l’association. De nombreux travaux restent à financer au Mali, comme la réhabilitation d’un dispensaire où la construction de bâtiments techniques pour le broyage et l’ensachage de l’artemisia à destination des populations locales. Une levée de fonds est organisée en parallèle de l’événement par Maud Lussan, membre active de l’équipe. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page facebook de Tombouctou Héritage : page Facebook ou sur le site internet, où de nouvelles informations seront bientôt communiquées.

Par Louise Reymond.